6 conseils à suivre pour bien s’alimenter après un entraînement

s'alimenter après un entraînement

Pour beaucoup de gens, décider de faire de l’exercice n’est pas chose facile et, surtout dans le monde trépidant d’aujourd’hui, trouver le temps de faire de l’exercice semble presque impossible pour beaucoup. Pour mener une vie saine, il est important de rester physiquement actif et d’abandonner le mode de vie sédentaire. L’activité physique est bénéfique pour la santé à bien des égards, notamment en améliorant le cœur et les poumons, en dégageant les artères et les veines, en réduisant le taux de sucre dans le sang, en contrôlant le poids, en renforçant les os, en prévenant le cancer et en régulant la pression artérielle. Cependant, pour rester en bonne forme physique, il ne suffit pas de faire des efforts lors de vos séances d’entraînement, il faut aussi suivre le bon régime alimentaire au bon moment, afin d’obtenir des résultats fructueux. Suivre un régime nutritif et rester hydraté peut faire une énorme différence pour votre santé et vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement. De nombreuses personnes se concentrent souvent sur le repas de pré-entraînement et s’inquiètent moins du post-entraînement, qui joue pourtant un rôle aussi important que le premier.

Aliments simples et faciles à digérer à consommer après l’entraînement

  • Glucides : flocons d’avoine, pommes de terre blanches avec peau, patates douces, gâteaux de riz, fruits, riz brun, céréales multigrains chaudes, pain 100 % complet, quinoa, lait au chocolat, pâtes et légumes à feuilles vert foncé.
  • Protéines : œufs, brocoli, lait, avoine, amandes, blancs de poulet, fromage blanc, yaourt grec, protéines en poudre d’origine animale ou végétale, saumon, poulet, barre protéinée et thon.
  • Graisses : avocats, noix, fromage, chocolat noir, œufs entiers, graines de chia, huiles d’olives extras vierges de qualité comme vous en trouverez sur edelices.com !

La phentermine est souvent utilisée comme médicament oral pour aider les gens à perdre du poids en diminuant l’appétit et en augmentant l’énergie brûlée par le corps. Bien que cela ait ses avantages, elle a aussi des effets secondaires comme des démangeaisons, des étourdissements, des maux de tête, une sécheresse de la bouche, de la diarrhée, de la constipation et des douleurs d’estomac si elle n’est pas prise correctement. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour les conseils d’un expert et de parler à un médecin avant de prendre cette substance. Voici comment un régime post-entraînement peut apporter des résultats fructueux à vos objectifs d’entraînement.

1. Boire de l’eau permet d’hydrater votre corps

Assurez-vous de boire la bonne quantité d’eau avant, pendant et après l’entraînement pour rester hydraté. L’eau aide à lubrifier vos muscles et vos articulations et à améliorer leur fonctionnement. Elle contribue également à fournir des nutriments adéquats à votre corps et à éliminer les déchets comme l’urine et la sueur pour assurer le fonctionnement maximal de votre système corporel et vous garder énergique. En outre, l’eau aide à réguler la température de votre corps et à le faire fonctionner au maximum de ses capacités. Parmi les autres avantages de l’eau potable, citons l’amélioration de la santé cardiovasculaire, l’humidité de la gorge et des lèvres et la souplesse de la peau.

2. Suivre un régime alimentaire pour perdre du poids plus rapidement

Si votre objectif est de perdre du poids, assurez-vous que lorsque vous planifiez votre régime post-entraînement, vous incluez des repas qui vous aideront à perdre du poids plus rapidement. Parmi les conseils à suivre, citons la prise d’un petit-déjeuner riche en protéines, la consommation d’eau une demi-heure avant les repas, l’évitement des boissons sucrées et des jus de fruits, la prise de café ou de thé, la mise en œuvre de fibres solubles et d’aliments entiers et non transformés, etc. Parmi les aliments favorables à la perte de poids, citons les œufs entiers, les légumes verts feuillus, le saumon, les légumes crucifères, les pommes de terre bouillies, le bœuf maigre, les poitrines de poulet, les haricots, les légumineuses, le thon, le fromage blanc, les noix et l’avocat.

3. Éviter de se précipiter en mangeant

Manger trop vite peut vous exposer à des risques d’obésité, de gastrite, de diabète et d’étouffement. En revanche, lorsque vous mangez lentement, vous vous sentez plus rassasié et vous stimulez les hormones de réduction du poids. Il est toujours préférable de prendre son temps pour manger, afin de ne pas manger excessivement, ce qui pourrait se retourner contre votre santé. Peu importe à quel point vous êtes fatigué après une séance d’entraînement, apprenez à prendre votre temps pour manger.

4. Se débarrasser de tous les aliments riches en calories et en graisses

L’une des meilleures façons d’éviter de manger des aliments riches en calories et en graisses est de les éviter. Si vous ne mangez pas ce fromage, enlevez-le du réfrigérateur. Remplacez les articles de votre réfrigérateur par des fruits et légumes et des aliments peu caloriques. Prévoyez des en-cas sains que vous pourrez facilement prendre après l’entraînement.

5. Manger les bons nutriments permet de fabriquer des protéines musculaires

Pour développer vos muscles, vous devez manger des aliments nutritifs avec la bonne combinaison de protéines, de glucides et de graisses. Vos muscles ont besoin de protéines pour se développer, car une trop faible quantité de protéines pourrait briser vos muscles en tentant d’en obtenir davantage. Les aliments riches en protéines qui aident à développer les muscles sont les œufs, le saumon, les blancs de poulet, le yaourt grec, le bœuf maigre, le thon, le soja et les crevettes.

6. Limiter les substituts sucrés

Lorsque vous remplacez les sucreries par des collations, assurez-vous de ne pas en abuser. Parmi les substituts sucrés sains à inclure dans votre alimentation, citons le sirop d’érable, le citron, les raisins secs, le miel, la cannelle, le nectar d’agave, la compote de pommes et l’érythritol.

La consommation d’un repas ou d’une collation nutritive après une séance d’entraînement est essentielle car elle permet d’améliorer la récupération et de préparer votre corps à la prochaine séance d’entraînement. Vous devez manger dans les 45 minutes ou au maximum 2 heures après l’entraînement pour en tirer les meilleurs bénéfices.

Trouver un bon restaurant le long du Rhône
Que propose une boucherie casher ?