Les erreurs à éviter lors de la préparation des merguez

préparation des merguez

Publié le : 12 septembre 20226 mins de lecture

La merguez est une saucisse originaire d’Afrique du Nord et d’Espagne. Très épicée par rapport aux autres saucisses, elle est très populaire auprès des Algériens et des Marocains, pays où les épices jouent un rôle important dans la préparation culinaire. La merguez est préparée à partir de viande de bœuf ou d’un mélange de bœuf et de mouton, farcie dans un boyau de mouton. Toujours présente sur le barbecue, sa cuisson est un défi, car il est facile de la rater. Il existe quelques pratiques courantes à éviter pour réussir la préparation des merguez et servir des saucisses délicieuses et croustillantes. Voici quelques erreurs à éviter lorsqu’il s’agit de merguez.

Négliger la température de cuisson !

Les merguez sont généralement cuites à la poêle ou au barbecue. Elles font partie des aliments à griller lors des fêtes de famille ou entre amis. L’une des erreurs les plus courantes lors de sa préparation est la négligence de la température de cuisson, c’est-à-dire du feu du barbecue. Si vous voulez les cuire de la bonne façon, commencez par contrôler la température de cuisson. Les merguez nécessitent un temps de cuisson plus long avec une température plus basse pour qu’elles soient bien cuites et que les croûtes noircies ne se forment pas rapidement. Le mode de cuisson indirect avec un gril à charbon de bois est adapté pour éviter de brûler les saucisses. Au lieu de placer les charbons parallèlement à la grille qui supporte les saucisses, placez-les sur les côtés afin que la chaleur élevée ne les affecte pas directement. De cette façon, vous trouverez la bonne température et le bon moment pour griller correctement les saucisses. C’est aussi une bonne idée de surveiller les flammes à tout moment. Gardez un œil sur vos merguez pendant qu’elles cuisent. En particulier, si vous souhaitez commander des merguez ou des épices pour merguez en ligne, vous pouvez vous rendre sur le site etsmoiret.fr.

Utilisez des matières grasses !

La deuxième erreur des amateurs de barbecue est la mauvaise utilisation des matières grasses dans la préparation et la cuisson des aliments. Sous l’action de la forte chaleur, les graisses que vous étalez sur les plaques ou les grilles favorisent le dépôt de saletés et donnent la couleur noircie aux aliments qui passent au travers. De même, les huiles peuvent provoquer de grandes flammes qui dégagent une odeur de brûlé désagréable. Avec les merguez, il n’est pas nécessaire d’enduire les grilles de cuisson d’huile. Il faut plutôt huiler légèrement les merguez à l’aide d’un pinceau en silicone et non toute la grille. Cela évitera l’apparition de croûtes brûlées qui donnent un extérieur brûlé et un intérieur encore cru et moelleux. Si vous faites mariner dans une sauce et des épices pour merguez , l’huile contenue dans le mélange est suffisante pour la suite de la cuisson.

De même, pour une cuisson à la poêle, il est inutile d’utiliser de l’huile ou du beurre. Normalement, les saucisses contiennent suffisamment d’huile ou de beurre. Si vous en ajoutez, le surplus de gras peut être gênant. Optez simplement pour une poêle antiadhésive et faites mijoter les saucisses à feu doux.

Assaisonner trop les merguez !

Les Merguez sont originaires des pays du Maghreb, c’est pourquoi elles sont très épicées par rapport aux autres saucisses que vous trouvez sur le marché. Elles peuvent contenir des épices comme des piments, du cumin, du fenouil, de l’anis, du curcuma, etc. Même au premier coup d’œil, vous pouvez dire par sa couleur qu’elle est bien assaisonnée dès le moment où elle est préparée. Cela la rend parfaite pour les grillades, sans qu’il soit nécessaire de l’assaisonner davantage. Elle est déjà salée, épicée, colorée… Ce serait alors une erreur et un gaspillage d’incorporer encore plus d’epice merguez. Vous obtiendrez soit un assaisonnement fort, soit une combinaison d’épices ratée, ce qui ruine la saveur finale de vos saucisses. Il est recommandé d’opter pour un assaisonnement supplémentaire simple. Une petite quantité de sauce soja, de sauce d’huître ou de moutarde suffit pour obtenir un goût doux. Vous pouvez également ajouter avec parcimonie de l’ail, du basilic, de la baie rose pour apporter plus de saveur aux saucisses. La meilleure option est de demander directement aux vendeurs ou aux bouchers quelles sont les épices contenues dans les merguez. Si votre épice préférée fait partie des ingrédients, il n’est pas nécessaire de l’ajouter.

Le sumac : une épice exotique qui ajoute une explosion de saveurs à vos plats
10 produits latins que vous devez absolument découvrir

Plan du site